guyane-bois.net
guyane-bois.net

CREATEUR DESIGNER

Designer industriel, créateur, plasticien

Fonction

Le créateur-designer crée des produits (meubles le plus souvent) esthétiques, fonctionnels, conformes aux impératifs de production industrielle et, bien entendu, correspondant aux désirs des clients et des consommateurs afin de développer les marchés de l’entreprise.

ACTIVITES ET PERFORMANCES

Activités principales

Selon la taille et la complexité de l’entreprise, il assure tout ou partie des missions suivantes :

- Concevoir un produit d’après le cahier des charges « marketing » donné par les commerciaux et apporter un plus par rapport aux modèles existants (valeur d’estime, technique et d’usage) ;
- Exprimer son idée par un dessin, une maquette, des échantillons ;
- Affiner et compléter des dessins (techniques, perspectives,…) ;
- Travailler sur les composants avec le responsable Recherche & Développement (R&D) ou le responsable achat, tester de nouveaux composants ou matériaux, utiliser le potentiel de fournisseurs;
- Intégrer les thèmes de R&D pour améliorer la valeur d’usage du produit ;
- Préparer un cahier des charges interne, le cahier des charges « création » pour faire réaliser un prototype et calculer son prix de revient ;
- Travailler en étroite collaboration avec le Bureau d’Etudes pour intégrer les contraintes techniques ; améliorer la maquette ou le prototype jusqu’à validation ;
- Trouver des solutions techniques afin de gagner du temps, diminuer le coût de revient et renter dans le processus industriel ;
- Argumenter son projet (maquette ou prototype) à chaque étape de son évolution avec les chefs de produit ou le directeur commercial ;
- Le faire valider par les chefs de produit, le directeur commercial ou la direction ;
- Rester ensuite le garant de l’idée tout au long de la production du produit afin de valoriser l’image de la gamme et de l’entreprise en externe.

Conditions de réalisation : équipe , équipement, documents…

Travail parfois seul (indépendant) ou dans une petite équipe au bureau d’études.
Equipements informatiques de plus en plus fréquents pour la conception : logiciels CAO et DAO 2D et 3D, images de synthèses,… mais le crayon est encore très utilisé ! Il est relié au réseau pour faciliter la transmission des informations (cahier des charges, spécifications,…)
Gestion d’une documentation importante sur les tendances, la mode, la concurrence, les nouveaux matériaux pour nourrir sa créativité. Il gère ses dossiers par ligne de produits.

Critères de performance

- Collections abouties (faisabilité, délais) ;
- Succès commercial des nouveaux modèles ;

CONDITIONS D'EXERCICE

Positionnement hiérarchique

Le créateur - designer dépend du directeur général ou du directeur industriel sauf s’il travaille en indépendant à l’extérieur. Il est parfois intégré au bureau d’études

Responsabilité / autonomie, enjeux & risques

Autonome dans son travail, il a la responsabilité de créer des nouveaux modèles selon les cahiers des charges marketing.
L’enjeu est double : innover sans cesse pour prendre/garder une longueur d’avance sur la concurrence et en même temps capitaliser, valoriser l’image de marque de l’entreprise.
Les risques sont d’être à court d’idées, d’entrer dans une routine ou ne plus sentir les tendances du marché, de créer un modèle ne correspondant pas aux attentes du client ou trop proche de modèles existants, ou encore de créer un modèle trop difficile à réaliser en série.

Relations internes et externes

Relations internes importantes avec tous les participants à la création : commerciaux, responsable R&D, achats, dessinateurs et techniciens des bureaux d’études et des méthodes, responsable de production, prototypistes.
Relations externes essentiellement avec les agences de communication et de publicité, et pour trouver des idées nouvelles, développer sa culture personnelle.

Environnement de travail

Le créateur-designer travaille en général dans un bureau.
Il se déplace fréquemment en interne : bureau d’études, atelier prototype,… et de temps en temps à l’extérieur : salons, expositions, visite de fournisseurs, etc.

COMPETENCES REQUISES

Compétences stratégiques

- Etre inventif, créatif, avec des dons artistiques ou plastiques ;
- Avoir une bonne culture personnelle et la nourrir ;
- Développer son sens de l’observation et de l’écoute, sa sensibilité, son pragmatisme ;
- Communiquer une idée, un concept à travers un dessin, une maquette ;- Maîtriser les logiciels de dessin et de conception ;
- Créer des relations de confiance avec des interlocuteurs variés ;
- Elaborer un cahier des charges « création » ;
- Intégrer des contraintes techniques et les normes en vigueur ;
- Concevoir des produits multi-matériaux ;
- Développer des projets dans le temps.

Compétences ressources et comportements / qualités

- Etre curieux, s’adapter aux tendances et aux désirs des clients ;
- Connaître le process de production ;
- Bien dessiner pour pouvoir exprimer ;
- Etre rigoureux et suivre les procédures et transmettre ses idées aux autres ;
- Maîtriser et aimer la technologie ;
- Bien connaître les matériaux ;
- Trouver des solutions aux problèmes ;
- Travailler en équipe.

ACCES A L'EMPLOI

Formation requise : initiale

Pour évoluer dans ce métier, une formation de design, d’arts appliqués ou d’arts déco est recommandée avec 4 ou 5 ans d’études après le Bac. Une formation de niveau III (BTS CPI ou assistant désigner) peut permettre de démarrer à condition d’aimer dessiner et de développer sa culture, ses idées.

Formation requise : continue

La formation continue permet d’acquérir les compétences en DAO et CAO.

Expérience requise pour être opérationnel

Il est nécessaire d’avoir déjà réalisé des projets soit en tant qu’étudiant, soit dans une agence de design, et d’avoir bien intégré l’image de l’entreprise, son positionnement.

Evolutions possibles

Le créateur-designer peut évoluer vers un poste de recherche et développement ou de communication (mise en ambiance, préparation des stands).
Il est possible d’évoluer dans le secteur de la communication visuelle, de la création multimédia, de la publicité et bien sûr de s’orienter vers la création d’autres types de produits.