guyane-bois.net
guyane-bois.net

Des essences variées, adaptées à chaque usage.

" Une meilleure connaissance des forêts tropicales contribue à un meilleur aménagement de celles-ci. Cependant, dans la plupart des cas, le nombre des espèces dont le bois est utilisé est faible, ce qui rend souvent excessif le coût des infrastructures et des interventions sylvicoles, en regard du faible volume extrait.
Les forêts d'Amérique Latine n'échappent pas à cette règle. Accroître les connaissances sur les bois latino-américains, actuellement sous-utilisés par le marché local ou international, contribuera donc à rendre possible l'aménagement rationnel de ce continent forestier, c'est à dire la mise en oeuvre des mesures visant à maintenir l'équilibre et la pérennité de la forêt tout en développant sa fonction de production...."

Préface de "l'Atlas des bois tropicaux d'Amérique Latine" par B.C.Y. FREEZAILAH, Directeur Général de l'Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT) et Francis CAILLIEZ, Directeur du Centre Technique Forestier Tropical (CTFT). Edition revue et augmentée de 1993.

Nous espérons que la diffusion des informations contenues dans ces pages, issues de l'ouvrage précité ainsi que de l'édition revue et corrigée de 1993 "Bois des DOM-TOM - Tome I GUYANE" élaborée par le CIRAD FORET (ex CTFT), servira cet objectif pour la forêt guyanaise.

Bois pour ouvrages extérieurs

Pont de la crique Serpent
Wapa, Bagasse, Ebène verte, Saint Martin rouge, wacapou, Coeur dehors, balata, Acacia franc, Gaïac,..

Ces essences possèdent naturellement des qualités exceptionnelles de résistance aux agents de dégradation biologique rencontrés par le bois mis en oeuvre à l'extérieur et en contact avec le sol (classe de risque 4).

Pour en savoir plus, consultez la fiche : "bois pour ouvrages extérieurs"


Bois de structure

Charpente de la halle Félix EbouéGonfolo, Angélique, Jaboty, Goupi, Alimiao.

Le marquage CE des sciages de section rectangulaire à  usage structurel (charpente, ossature,..) est obligatoire depuis le 1er août 2008. Un délai supplémentaire est toutefois accordé pour l'écoulement des stocks non marqués, la date butoir du 31/12/2008 pourrait être repoussée au 1er août 2009.
Les cinq essences précitées ont fait l'objet des essais mécaniques normalisés permettant de déterminer leur classe de résistance en vue du marquage CE. Les critères de classement visuel de ces essences, pour leur emploi en structure, font l'objet de l'annexe D de l'amendement A1 de la norme homologuée NF B 52-001 (mars 2007), homologué par décision du Directeur Général d'AFNOR le 11 février 2009 pour prendre effet le 11 mars 2009.

A ce jour, en Guyane, seuls les sciages d'Angélique, de Gonfolo, de Jaboty, de Goupi et d'Alimiao peuvent donc être commercialisés, pour un usage en structure, avec l'apposition du marquage CE.

>> En savoir plus sur le marquage CE des sciages
 
Ces essences répondent aux exigences de la classe de risque 3A (extérieur abrité, cas des charpentes en Guyane), soit naturellement (Angélique), soit par trempage.

Le Gonfolo, le Goupi et l'Alimiao peuvent être utilisés en mélange pour la réalisation d'un même ouvrage : ils appartiennent à la même classe mécanique et nécessitent un traitement de préservation par trempage pour être utilisés en classe de risque 3A.

D'autres essences ont des caractéristiques adaptées à cet usage. Leur utilisation pourra être préconisée dès que les programmes de qualification mécanique en cours permettront le marquage CE des sciages de ces essences, autorisant ainsi leur commercialisation en structure.

Pour en savoir plus, consultez la fiche : "bois de structure"

Bois de menuiserie

Habillage de la médiathèque de KourouGrignon, Amarante, Angélique, Balata, Parcouri, Saint-Martin jaune, Courbaril, Koumanti Oudou, Wendekolé,...

Ces essences guyanaises présentent une telle variété de couleur, de veinage et de texture, qu'il est toujours possible, pour un emploi donné, de trouver une essence qui réponde aux critères esthétiques recherchés.

Pour en savoir plus, consultez la fiche : "bois de menuiserie et d'agencement"




Bois précieux

Ornement du plafond de l'EncreBois serpent, Amourette, Moutouchi, Cèdre, Courbaril, Boco, satiné rubané,...

Ces bois moins fréquents, voire rares en forêt, sont réservés à un usage noble apportant une haute valeur ajoutée à la matière : ameublement, décoration, marqueterie, artisanat d'art,...

Ils peuvent également être valorisés en placages tranchés pour la réalisation de meubles ou d'agencements d'exception.

Pour en savoir plus, consultez la fiche : "bois précieux"

Bois tendres

Balata blanc, Bougouni, Cèdres, Mapa, Inguipipa,...

Ces bois ont une masse volumique comprise entre 400 et 600 kg/m3. Ils sont essentiellement utilisés en coffrage, pour diverses raisons : faible durabilité des grumes, problèmes d'identification des arbres, faible fréquence en forêt,...
Néanmoins, ces bois ont des propriétés technologiques intéressantes et pourraient être utilisés dans la construction ou l'ameublement, moyennant un traitement de préservation adapté des grumes comme des sciages.

Pour en savoir plus, consultez la fiche : "bois tendres"